La Ruche

24 rue de l’Est

75020 PARIS

T. +33 (0)1 85 09 15 59

contact@eco2initiative.com

  • FB-3x
  • Linkedin-3x
  • Twitter-3x

© 2019 ECO2 INITIATIVE

Rechercher
  • ECO2 Initiative

Les indicateurs-climat pour les TPE/PME : par où commencer?

Vous avez engagé une démarche climat et vous souhaitez réaliser un suivi des indicateurs, sans pour autant réaliser un Bilan Carbone®, mais en évitant la superficialité ? Voici 5 étapes clé pour que vos indicateurs climat reflètent correctement la qualité de la démarche de votre organisation.



1 - Bien choisir ses indicateurs


  • Identifiez les plus grosses sources d’émissions de gaz à effet de serre de votre activité. Oubliez les petits gestes qui peuvent certes servir d’étrier, mais ont plus d’impact sur notre bonne conscience que sur les gaz à effet de serre (éteindre les lumières, imprimer en recto-verso, utiliser des tasses au lieu de gobelets en plastique) et attaquez vous aux vraies sources d’émissions de votre activité. En ordre de grandeur, ce seront principalement les activités qui vous permettent de créer votre valeur ajoutée : vos achats de matières premières ou de sous-traitance, vos déplacements et transports, votre consommation d’énergie, vos repas, et ce que vous faites de vos déchets.

  • Quels indicateurs sont représentatifs de votre activité et de votre consommation ? Voici quelques exemples non exhaustifs car ils dépendent de votre activité: volume des principaux achats de produits et de services polluants effectués, kilomètres parcourus en avion, en voiture, consommation d’électricité, de gaz, volume de déchets triés, nombre de repas végétariens consommés, etc...

  • Choisissez 4 de ces indicateurs pour commencer et mettez-les en rapport avec vos objectifs de réduction. Partez vraiment des indicateurs les plus importants, pour éviter de tomber dans le greenwashing. Soyons honnêtes, et travaillons vraiment sur ce qui impacte, en priorité.



2 - Créez un tableau de suivi facile à renseigner mensuellement


Si vous avez besoin de ces mesures, n’attendez pas la fin de l’année ou la prochaine réunion stratégique sur le développement durable pour suivre l’évolution de ces indicateurs. Un bilan mensuel sera plus facile à mettre en place.


Les outils : Smartsheet, pour intégrer directement vos données dans des fichiers Excel déjà constitués






3 - Communiquez sur les résultats et l’évolution de manière bien visible

  • A l’interne : via votre mailing, un affichage, votre plateforme interne, votre réseau social

  • A l’externe : via votre newsletter, vos réseaux sociaux (LinkedIn, twitter), votre site web

N’oubliez pas de mentionner vos objectifs, vos enjeux, en suivant quelques règles de bonnes conduite : ne vous vantez pas trop, replacez votre action dans le contexte global de votre secteur, faites attention aux stéréotypes et au verdissement de vos actions, utilisez avec grande parcimonie les mots « vert », « responsable », « eco », etc.


Les outils : Canva et Infogram pour mettre en forme vos documents de manière attractive et ludique



4 - Collectez des idées pour améliorer ces impacts lors des réunions d’équipes


Dans tous les cas, ne restez pas seul.e. Servez-vous des réactions à vos communications pour inviter vos collaborateurs à participer au développement du projet environnemental. Lors des réunions, que vous aurez pris soin de préparer avec exemplarité (aliments locaux, papiers brouillons, etc.), faites réellement participer vos collaborateurs et informez les clairement de votre possibilité de prise en compte de leurs idées.


Les outils : Le guide de la créativité



5 - Améliorez le suivi et faciliter sa mise à jour au fur et à mesure pour que ce soit encore plus automatique


Glaner les données mensuellement auprès de vos collaborateurs peut être laborieux. Les premiers mois passés, ouvrez vos outils à vos collaborateurs qui pourront directement intégrer leurs informations. Votre rôle se réorientera ainsi vers le management du projet et vers la communication des résultats. C’est également une manière de responsabiliser toutes les parties prenantes sur le projet.


Les outils : Google Sheets, sur lequel vous aurez intégré votre fichier Excel.




Aller plus loin


Le reporting climat désigne « l’ensemble des informations sur le bilan climatique et les émissions de gaz à effet de serre (GES) des activités d’une structure ». Obligatoire pour les investisseurs institutionnels ou des grandes entreprises, depuis la loi sur la transition énergétique, il n’en demeure pas moins indispensable aux petites et moyennes entreprises, et à toute organisation ayant amorcé sa démarche environnementale. Au-dessus de 500 etp, vous êtes en obligation de réaliser votre bilan GES.


Depuis 13 ans, ECO2 Initiative accompagne les organisations dans la mise à jour de leurs bilans et la constitution de leurs objectifs pour améliorer leur performance environnementale. Nous sommes riches de cette expérience.