Rechercher
  • Marianne Petit, ECO2 Initiative

Etiquettable et plusieurs acteurs engagés du numérique et de la restauration créent un Eco-Score

L'Eco-score est proposé conjointement par plusieurs acteurs du numérique, de la distribution et de la restauration (Yuka, Open Food Facts, Scan Up, La Fourche, Foodchéri, Seazon, FrigoMagic, et Marmiton) qui partagent l'ambition commune de mettre en place un outil simple permettant d'informer les consommateurs de l'impact de leur consommation.


L’Eco-Score en 3 points clés

L'Eco-Score classe de A (faible) à E (important) les produits alimentaires selon leur impact environnemental

L’objectif de l’Eco-Score est d’informer le consommateur sur l’impact de ses choix alimentaires, afin de les guider ses choix vers une consommation plus responsable. C’est un outil d’aide à la décision.

● L’Eco-Score est une méthodologie transparente, accessible, ouverte à tous les acteurs qui souhaitent s’engager dans l’affichage environnemental. Il peut être appliqué aux produits alimentaires agro-industriels et aux plats préparés.



La méthodologie de l’Eco-Score

L’Eco-Score est calculé à partir de

Données publiques : données quantitatives issues des bases de données d’Analyses de cycle de vie des produits (ACV) réalisées par des experts et agrégées dans Agribalyse, qui comprennent les impacts de la production, du transport et fabrication, et les emballages. Ces données contribuent à un score noté sur 100 points.


Données non prises en compte dans l’ACV mais qui rendent compte de bénéfices ou d’impacts négatifs environnementaux : les données présentes sur l’étiquette du produit ou fournies par le fabricant, ainsi que des critères qualitatifs supplémentaires : recyclabilité des emballages, labels (bio, qualité, etc.), pays de provenance des ingrédients, saisonnalité des aliments (pour les recettes et plats). Ces données pondèrent le score en y appliquant des bonus/malus.


Le score final sur 100 points est synthétisé par une lettre allant de A à E.




L’Eco-Score est une réponse aux problématiques environnementales liées à l’alimentation

Au niveau mondial, l’alimentation représente 30% des émissions de gaz à effet de serre, 60% de la consommation en eau potable et la majorité des déchets d'emballages*

78% des français manquent d’information sur l’impact environnemental et santé des produits*

10% des emplois en France sont directement liés à l’alimentation*

L’Eco-Score est une des 146 propositions de La convention citoyenne pour le Climat

Février 2020 : la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire prévoit la mise en place d’un dispositif d’affichage environnemental destiné à apporter au consommateur une information relative aux caractéristiques environnementales d’un bien ou d’un produit par voie d’affichage ou de marquage.

Juin 2020, L’ADEME et l’INRAE sortent une nouvelle version de la base de données environnementale AGRIBALYSE des produits alimentaires (2500 aliments reliés à la base nutritionnelle Ciqual)



Le collectif prend les devants sur l’expérimentation lancée par le gouvernement

En février 2020, une expérimentation d’une durée de 18 mois est lancée, encadrée par l’ADEME et le Ministère de la Transition Ecologique, afin d’évaluer différentes méthodologies et modalités d’affichage. Afin de montrer l’exemple de manière opérationnelle, et permettre aux autorités et aux chercheurs d’observer la mise en place réelle d’un affichage environnemental, le collectif décide de construire une méthodologie indépendante, transparente et collaborative, basée sur les données publiques disponibles.


Hmmm... vous êtes au point sur l'Eco-Score maintenant ?



TESTEZ VOS CONNAISSANCES